Numérique : La RDC sera bientôt dotée d’une loi portant protection du code du numérique.

La protection des données numériques à caractère personnel est une question très sensible qui mérite d’être être traitée en tenant compte de plusieurs autres paramètres dont les standards internationaux et les droits humains.

C’est dans cette optique que le gouvernement de la république par le biais de la dvision provinciale de l’intérieur et de la Sécurité de la ville de Kinshasa a organisé un atelier d’harmonisation des vues sur le draft du code du numérique, spécifiquement sur le livre relatif à la protection des données à caractère personnel.

Au cours de ces assises organisées à l’intention des institutions du pays, les experts du ministère du numérique sont à pied d’œuvre dans l’élaboration du projet de loi sur le numérique afin de dégager une note d’analyse renfermant des observations, celles-ci devront éventuellement faire améliorer le texte initial.

Au-delà des débats suscités autour de cette thématique, les organisations ont voulu à travers cet atelier donner l’occasion aux participants de réfléchir sur les voies et moyens qui permettront de doter la République Démocratique du Congo d’une réglementation portant protection du code du numérique.

Le ministère du numérique a cependant promis de rester ouvert à toutes les contributions. Il invite les autres parties prenantes à lire ce document avant son adoption à l’assemblée nationale.

« Le code numérique, est un code difficile, il n’est pas facile de régir des situations qui sont totalement inédites et qui évoluent très vite », a déclaré Prosper Ntetika conseiller en charge du numérique au sein de ce ministère.

Au terme de cette rencontre, les participants sont appelés l’appropriation du draft du code du numérique, spécifiquement sur le livre relatif à la protection des données à caractère personnel, de réaliser un diagnostic en analysant ce draft et les observations et contributions du consultant pour présenter leurs perceptions et contributions mais aussi et surtout discuter en plénière des différentes observations et contributions conduisant à la version améliorée du texte.

Herman Tumpa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *