AFFAIRES SOCIALES : MODESTE MUTINGA DETERMINE A REDYNAMISER LE CENTRE NATIONAL D’APPRENTISSAGE PROFESSIONNEL POUR HANDICAPE PHYSIQUE ET INVALIDES AINSI QUE SES STRUCTURES.

Les encouragements du Ministre MUTINGA à un artiste sourd-muet.
Sous une pluie battante, aux environs de 9h00 passées ce mercredi 27 octobre 2021,
l’infatigable Ministre des Affaires Sociales, Actions Humanitaires et Solidarité Nationale
Modeste MUTINGA s’est rendu dans la commune de Kasavubu au Centre National
d’apprentissage professionnel pour handicapés physiques et invalides, CENAPHI, question
de palper du doigt les réalités dans lesquelles cette structure, sous tutelle de son ministère,
fait face.


Après les honneurs militaires, le Secrétaire Général aux Affaires Sociales ainsi que
tous les Directeurs des Structures des Affaires Sociales logées au CENAPHI ont réservé un
accueil délirant à leur hôte. Face aux cadres de son Ministère, le Patron des Affaires Sociales
a écouté religieusement tous les Directeurs qui ont vidés pratiquement tout ce qu’ils avaient
dans leur cœur.

Du Directeur de la Direction de coordination des activités de réadaptation des personnes handicapées, Dicorepha, en passant par celui de SENARAC jusqu’à celui de la FECOPEHA, tous à l’unanimité ont évoqué les difficultés qui les empêchent de fonctionner de façon
optimale.

Pour le Directeur du CENAPHI, les difficultés sont légions mais elles se résument
par le manque des frais de fonctionnement, le vieillissement du personnel, la non mécanisation des agents et l’absence des bus de service. Très réceptif à toutes ces plaintes, Modeste MUTINGA a demandé instamment à tous les Directeurs de lui faire des mémos, chacun en ce qui le concerne et à son tour, il fera un plaidoyer auprès du Gouvernement Central ainsi qu’auprès des partenaires Bi et Multilatéraux pour que des solutions idoines soient trouvées en faveur de tous les services présents dans lors de cette
rencontre.

Les doléances pleuvaient comme une pluie battante devant le patron des Affaires Sociales.
Quasiment tous les Directeurs présents dans cette rencontre avec Modeste MUTINGA se
sont délectés. C’était pour eux une occasion en or d’avoir en face d’eux un Ministre qui
écoute et qui leur laisse le temps de s’exprimer sans gants.

Les échanges étaient, certes, très instructifs et directs, mais le patron des Affaires Sociales a tenu absolument à approfondir la question avec eux.
Au regard des problèmes multi facettes qui lui ont été soumis, Modeste MUTINGA y a répondu très sagement en prenant l’engagement de s’impliquer personnellement, surtout pour l’autonomisation des personnes vivant avec handicap.
Il a instruit sur le champ, au Directeur de la Direction de coordination des activités de réadaptation des personnes handicapées de lui faire des propositions concrètes pouvant permettre in fine de sortir quelques aveugles dans la situation de mendicité.

Il est prêt à mettre son énergie et ses facultés intellectuelles en jeu pour une mobilisation de fonds urgentes. Dans un autre registre, Modeste MUTINGA a promis aux Directeurs qu’il
travaillera avec son cabinet, sur base des propositions qui lui seront faites par les experts,
pour trouver des solutions à tous les problèmes lui soumis à ce jour. Aussitôt, Modeste
MUTINGA a fait la ronde de tous les services œuvrant dans cette enceinte de CENAPHI.
Dans les ateliers, Modeste MUTINGA a assisté avec admiration à la façon dont les jeunes
invalides forge le fer, tandis que dans l’atelier de menuiserie sociale, Modeste MUTINGA et
tous ces hôtes ont été agréablement surpris de voir comment les menuisiers sociaux
fabriquent des cercueils à des prix qui défient toute concurrence.

Aussitôt, Modeste MUTINGA s’est rendu dans la commune de Limete sur la 6ème rue pour
visiter les installations de l’ONG Congautisme. Sur place, Modeste MUTINGA a visité tous
les locaux et s’est dit très impressionné par la qualité du travail abattu par les responsables de cette ONG et les a promis son accompagnement sans faille.
Dans sa suite, Modeste MUTINGA s’est fait accompagner de son Directeur de Cabinet de cabinet le Professeur Docteur Bwassa, des membres de son cabinet ainsi que de la Directrice Générale du Fonds national de promotion et de service social, maitre Alice MIRIMO.

Nahomie KAPINGA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *