Greve dans des écoles catholiques : les autorités invitées à répondre aux revendications des enseignants

Pendant que d’autres écoles conventionnées catholiques sont en grève, d’autres fonctionnent comme il se doit depuis le 4 octobre le premier jour de la rentrée scolaire. C’est le cas du complexe scolaire st Alphonse et la Grâce divine dans la commune de matete. Tandis que que dans d’autres écoles, les élèves se plaignent et veulent manifester pour réclamer la reprise des cours dans leurs établissements. Il s’agit donc du lycée Molende, où les élèves constatent qu’en une semaine après la reprise des cours, leurs enseignants boycottent d’aller dans les écoles pour les enseignements.

D’après certains enseignants, les autorités doivent répondre aux revendications des enseignants pour que la rentrée scolaire soit effective dans toutes les écoles.

Selon les parents interviewés, les enseignants n’ont pas du tout tort, d’une part ils ont raison car il revient à l’État congolais de régulariser le deal qu’a l’État envers les dispensateurs des cours. Car, disent-ils, les enfants étant l’avenir de demain, doivent aller à l’école, recevoir des leçons pour bien être outillés en vue de bien faire face au futur.

Du côté des élèves, perdre beaucoup de jours sans apprendre des leçons est une grande perte, Car notre éducation en dépend.

« Nous voulons étudier, ainsi nous demandons à l’État congolais de s’imprégner de notre souci pour que la reprise soit effective dans nos écoles, cela nous soulagerait », déclarent-ils.

Tricya MUSANSI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *