JIFA 2021 : Solange Masumbuko salue l’implication de la femme dans le processus du développement de sa communauté.

L’opinion publique est appelée à la reconnaissance des réalisations globales de la gente féminine dans tous les domaines.

L’annonce a été par Solange Masumbuko députée nationale élue de la circonscription de Lukunga, à l’occasion de la journée internationale de la femme africaine (JIFA) célébrée le 31 juillet de chaque année.

Le thème retenu de cette édition est : « L’art de se réinventer pour créer le futur ».

C’est autour de cette thématique que l’élue de la Lukunga a invitée toutes ses congénères que ça soit au niveau national que continental à réfléchir
comment se réinventer dans dans ce contexte de Covid-19 et d’alternance « post-conflit » ? Dans le souci de sensibiliser les unes et les autres pour qu’elles puissent être plus compétitives et créatives pour le développement de l’Afrique.

Solange Masumbuko a en outre salué l’implication de la femme africaine particulièrement celle de la RDC dans la sphère politique décisionnelle, dans le dialogue, n’est plus à démontrer.

Elle a souligné que les avancées actuelles suscitent beaucoup d’espoir dans des femmes, car certains postes des prises des décisions étaient jadis réservés aux hommes notamment la banque centrale, le perchoir de l’assemblée nationale , la vice-primature, le ministère des mines etc…

Journée internationale de la femme africaine, la date est une occasion pour la députée nationale Solange Masumbuko de rendre hommage au Chef de l’état Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo pour sa vision politique de l’Union sacrée de la nation avec le soutien indéfectible de l’autorité morale de l’Alliance des Forces Démocratique du Congo et alliés, Modeste Bahati Lukwebo «  le futur, c’est demain ».
 
Israël Senga Butela
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *