La mort de Mosengwo Pasinya : solange Masumbuko rend grâce à Dieu.

Au moment où la nation congolaise avait encore besoin de sa sagesse, Dieu qui est le Maître de toute circonstance a décidé de lui reprendre, son Eminence Laurent Mosengwo Pasinya décédé dimanche 11 juillet à Paris. Touchée par sa disparition, l’élue de la Lukunga, Solange Masumbuko Nyenyezi a avoué depuis son compte Twitter combien elle est touchée du décès du cardinal Laurent Mosengwo.

La mort est un don venu de Dieu. Comme souligne la bible dans le livre de Romains dans son chapitre 14 au verset 8,: « Car si nous vivons, nous vivons pour le seigneur, et si nous mourrons, nous mourrons pour le seigneur. Soit donc que nous vivions, soit donc que nous mourrons, nous sommes au seigneur ».

Cependant, elle reste sincèrement persuadée convaincue que l’archevêque émérite de Kinshasa Tata Mosengwo a achevé sa course, et que désormais la couronne de la gloire lui est réservée. 

« Le Congo avait encore besoin de vous Tata Mosengwo,de votre sagesse. Nous n’avions cessé de prier pour vous, helas! Dieu a décidé autrement, que la gloire lui soit rendue. Qui suis-je pour nous opposer du plan divin ? Repose en paix Tata Mosengwo  », a déclaré solange Masumbuko.

Rappelons que le cardinal Laurent Monsengwo Pasinya est décédé dimanche 11 juillet à l’âge de 81 ans, à Paris où il avait été évacué en début de semaine depuis la République Démocratique du Congo pour des soins. Ce dernier a joué un rôle déterminant dans l’histoire politique de la République Démocratique du Congo.

Israel Senga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *