EPST: la synergie des enseignants opposée au projet de Tony Mwaba sur la mise en retraite de leurs collègues

La synergie des syndicats des enseignants de la RDC demande au ministre de l’enseignement primaire secondaire et professionnel de la rapporter sa décision sur la mise en retraite des enseignants.

Au cours d’une assemblée générale extraordinaire organisée à Kinshasa avec les différents comités des syndicats membres de la synergie, cette structure des enseignants estime l’initiative du patron de l’EPST viole toutes les dispositions légales et nationales en matière de retraite.

« Sa décision est une véritable menace contre le système éducatif et contre les enseignants de la RDC », indique Jean Bosco PUNA, porte-parole de circonstance de la synergie et secrétaire général du SYNECAT.

Ces enseignants demandent par ailleurs la convocation d’une commission paritaire en vue examiner en toute responsabilité le cahier des charges soumis au gouvernement en vue de donner des réponses durables aux revendications des enseignants ayant accepté la gratuité de l’enseignement de base.

Ainsi, un préavis de grève a été émis à l’endroit du gouvernement central.

Rappelons que le 14 juin dernier, le ministre Tony Mwaba avait annoncé qu’au moins 87 000 enseignants et agents listés et éligibles pour la fin de carrière iront en retraite.

Les retraités vont bénéficier de treize mois de salaire mensuel, conformément à la loi des allocations de fin de carrière, fixée pour les agents et fonctionnaire de l’Etat. 

Lionel Kioni

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *