Répression des écoliers à Béni : ouverture d’une information judiciaire contre les auteurs.

L’auditorat militaire de garnison de Beni-Butembo a ouvert ce mardi une information judiciaire contre les auteurs de la répression des élèves le 30 avril dernier lors d’une manifestation des écoliers devant la mairie de Béni.

Des sources locales font état du recours aux balles réelles pour réprimer le sit-in des écoliers qui réclamaient l’arrivée du chef de l’État dans cette partie du pays.

Lors des échanges avec les forces vives locales, le président de la république avait demandé que des enquêtes soient ouvertes contre les auteurs des ces répressions violentes.

Le bilan de ces répressions avait fait état de 1 mort et plus de 15 blessés. Plus de 60 enfants avaient même été mis en prison par ces agents de l’ordre.

Lionel Kioni

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *