Goma : évacuation de la population des zones à haut risque par crainte d’une nouvelle éruption volcanique.

Au moins 400 mille habitants de près de 10 quartiers à haut risque de la ville de Goma sont entrain d’être évacués progressivement vers la cité de Sake, localité du territoire de Masisi toujours dans la province du Nord-Kivu pour prévenir une éventuelle éruption.

« La présence de Magma sous la zone urbaine goma avec un extension sur le lac Kivu. On ne peut exclure une éruption à terre ou sous le lac qui pourrait advenir sans aucun précurseur », prévient le gouverneur militaire de cette entité, le lieutenant-général Constant Ndima.

Celui-ci a annoncé cependant la disponibilité des moyens de transport et l’érection des centres capable d’accueillir les sinistrés.

Les quartiers Majengo, Bujovu, Mabanga, Murara, Virunga, Kahembe, Mikeno, Mapendo et Les volcans sont considérés comme les zones à haut risque.

Le  gouverneur militaire assure que les autorités provinciales en accord avec les experts de l’Observatoire Volcanologique de GOMA mettront continuellement à jour la population, en soulignant que la surveillance est constante.

Lionel Kioni

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *