Kinshasa : un élément de la police abattu par les manifestants musulmans

Un élément de la police nationale congolaise lâchement abattu par les fidèles musulmans à l’issue des troubles enregistrés ce jeudi dans la matinée au stade des martyrs de la Pentecôte.

La circulation est paralysée sur le boulevard triomphal dans son croisement avec les avenues Kasavubu et assossa.

un dispositif sécuritaire a été renforcé dans les alentours pour assurer la sécurité.

Aux projectiles lancés par les fidèles musulmans contre la police nationale congolaise, celle-ci a usé des gaz lacrymogènes pour repousser les manifestants.

Plusieurs arrestations d’autres arbitraires sont signalés sur le lieu et un pick-up de la police calciné.

Cette opération de maintient de la sécurité a été menée par le général Sylvano Kasongo, commissaire provincial de la PNC ville de Kinshasa qui a effectué une descente sur place.

Lionel Kioni

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *