Ituri : Les enfants se sont engagés dans le processus de la recherche de la paix

C’est dans le but de la recherche de la restauration de la paix dans la province de l’Ituri que cette conférence sur les conflits armés qui se vit dans ce coin de la République Démocratique du Congo a été organisé à l’intention des enfants de la ville de Bunia. A l’initiative des plusieurs structures de protection des droits de l’enfant sous le lead de Ghislain Atiaboli avec l’appui
du gouvernement provincial.

Le thème est abordé au cours de cette échange est : « l’implication des enfants dans la recherche de la paix ».

A en croire Ghislain Atiaboli activiste des droits de l’enfant en RDC, la paix n’est pas seulement une affaire du président de la république, ni des autorités provinciales mais plutôt de tous. Et chacun dans son niveau doit s’impliquer, en mettant la main dans la patte pour la restauration de la paix et le développement de l’Ituri et de la RDC en général.

Voilà c’est qui justifie le bien fondé de ces assises qui a pour objectif de sensibiliser non seulement les enfants mais aussi et surtout éveiller leurs consciences sur cette question qui préoccupe la population de ce coin du pays.

Ghislain Atiaboli appelle également les parents à inculquer cette notion à leurs progénitures dès les bas âges au niveau familial pour lutter contre la présence des enfants dans les groupes armés.

« Si les enfants sont sensibilisés et connaissent que tuer c’est mauvais. Ces derniers ne seront plus manipulés ou utilisés dans des groupes armés, » a-t-il souligné.

A l’issue de cette conférence-débat, les participants se sont engagés de mener plusieurs actions de sensibilisation de leurs congénères dans des milieux scolaires et dans des communautés.

Cette fois-ci ça sera non seulement dans la ville de Bunia mais aussi dans les tous 5 territoires de la province.

    Herman Tumpa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *