Taxe RAM : Deux députés nationaux adressent des questions orales avec débat au ministre des PTNTIC

Le député national Juvenal Munobo a déposé ce lundi dans l’avant-midi à la chambre basse du parlement une question orale avec débat relative à la taxe RAM adressée au ministre des postes, télécommunications et nouvelles technologies.

Le ministre Augustin Kibassa est appelé à éclairer la lanterne de la représentation nationale sur la taxe sur le Registre des Appareils Mobiles (RAM).

Pourquoi un simple enregistrement d’appareil mobile peut-il être transformé en une taxe qui vient alourdir la charge d’utilisateurs des téléphones mobiles ? Quel est son impact dans l’amélioration de la qualité de fourniture des services? telles sont quelques questions reprises dans ce document.

Toujours dans l’avant-midi de ce lundi, le député national Claude Misare a également introduit une question orale avec débat sur ce même sujet ;

« En effet depuis juin 2020, vous avez décidé de mettre en place un système CEIR ( Registre Central d’identification des équipements) afin de lutter contre la contrefaçon et le vol des appareils mobiles, etc … pour accomplir la mission d’enregistrement des appareils mobiles, une taxe payable en 6 échéances a été fixée en faveur de l’autorité de régulation de la poste et télécommunications alors qu’un simple enregistrement d’appareils mobiles devrait se faire gratuitement et celà une seule fois pour toute », a-t-il indiqué.

Lionel Kioni

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *