Eradication de l’insécurité dans le Haut-Katanga: les autorités coutumières et les forces vives soutiennent le plan du gouvernement

Dans la série des réunions de dialyse stratégique pour des solutions durables pour la paix, la sécurité et le développement socio-économique dans le Haut-Katanga, le premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge a échangé tour à tour ce lundi 03 mai 2021 avec la délégation des chefs coutumiers du grand Katanga, conduite par le grand chef Kaponda Lubendu Bwalia et les représentants des organisations socio-culturelle, forces vives de cette province.

Les questions relatives à la paix, la sécurité et l’amélioration des conditions de vie de la population étaient au centre des discussions.

Avec la délégation des chefs coutumiers, toutes les questions relatives à la sécurité et au social des populations ont été abordées.

« Nous, en tant que chefs coutumiers de la province du Haut-Katanga. Nous avons abordé avec le premier ministre, la situation concernant la sécurité et puis le social. Dans nos entités, il y a vraiment beaucoup de problèmes concernant les routes, les ponts. On a suggéré ça à son Excellence Monsieur le premier ministre, il a accepté de nous aider. Nous en tant que chefs coutumiers, nous prônons toujours la paix et nous travaillons sur ça avec la notabilité que nous dirigeons. Pour la population, d’abord, c’est bannir le tribalisme. Il faut s’aimer en tant que congolais et particulièrement en tant que Haut-Katangais nous devons soutenir l’action de l’autorité », a déclaré le grand chef Kaponda Lubendo Bwalia à la presse.

Avec les représentants des organisations de la société civile et groupe de pression, les axes prioritaires à savoir la sécurité et le social ont été abordés pour des solutions durables.

« La première chose est que cette rencontre avec le premier ministre intervient au lendemain de son installation comme chef du gouvernement. Il nous a appelés pour inaugurer une ère de dialogue pendant tout son mandat. Effectivement parmi les axes prioritaires de ce gouvernement des Warriors, la vision du Chef de l’État, c’est d’abord la sécurité, la santé, l’éducation et le développement. Le premier ministre a beaucoup plus insisté sur l’adhésion populaire de toute la communauté nationale, grand Katangaise et Haut-Katangaise, pour accompagner le gouvernement afin d’atteindre ces objectifs. Surtout dans les milieux reculés, dans nos territoires où les gens ont besoin du développement durable et palpable. Nous allons y parvenir avec la volonté, avec des réformes. On va avoir des réformes sur le plan fiscal, les moyens vont permettre à ce que le gouvernement mette le paquet pour le développement de nos provinces et surtout de nos milieux ruraux »,
a conclu Max MPANZU, l’un des présidents des associations socio-culturelles.

Lionel Kioni

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *