Gouvernement des Warriors : La ministre du genre appelée à améliorer la situation des enfants victimes des conflits armés.

Plusieurs défis attendent les membres du gouvernement d’union sacrée sur qui repose encore l’espoir de la population.

Nombreux secteurs en léthargie nécessitent des actions urgentes voire même des réformes.

Ghislain Atiaboli Enfant journaliste, Activiste et défenseur des droits des Enfants en RDC attend beaucoup de la nouvelle patronne du genre, Gisèle Ndaya Luseba.

 » Il y’a beaucoup de défis à relever dans son ministère notamment la situation des enfants victimes des conflits armés à l’Est du pays , la situation des droits de l’enfant et la violence basée sur le genre », a souligné ce défenseur des droits des enfants.

Ghislain Atiaboli rappelle cependant le plaidoyer en suspens sur la création du Conseil national d’enfant conformément à la loi portant protection de l’enfant qui garantit les droits de l’enfant.

Concernant le secteur de l’éducation, cet activiste social demande au nouveau ministre de l’EPST et à son vice, de travailler en synergie pour assoier la gratuité de l’enseignement de base prônée par le chef de l’État, en évitant des grèves reccurentes des enseignants.

Au nouveau gouvernement que l’Assemblée nationale aura à investir de privilégier la situation de l’insécurité dans l’Est de la RDC, où les enfants ont besoin de la paix, de l’Education, de la santé et une vie descente.

Lionel Kioni

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *