Kinshasa : Collectif Bosembo réclame la justice pour tous les victimes de l’alternance démocratique.

La République démocratique du Congo vient d’enregistrer une nouvelle association ce samedi 27 mars 2021, dénommé Collectif Bosembo, cette structure regroupe en son sein toutes les familles des victimes de l’alternance démocratique.

L’association a fait sa première sortie médiatique au cours d’une cérémonie officielle au centre culturel Nganda en présence des plusieurs défenseurs des droits humains et aussi des membres directs et indirects des familles de ces hommes et femmes qui ont versé leurs sangs pour l’alternance en RDC.

Des témoignages émouvants des familles biologiques qui laissent personne indifférente, tous déplorent et condamnent ces actes barbares perpétrés contre les leurs.

Dans son mot de circonstance, le Coordonnateur de l’association Collectif Bosembo Jean Claude Kapangala invite la justice à éclairer les zones d’ombres autour de ces actes.

« Nous venons au monde et aux autorités de la république pour exiger la lumière sur la mort de nos frères et sœurs assassinés par la police nationale congolaise, nous réclamons que la justice soit dite sans influences et sans protéger les coupables afin d’honorer la mémoire de ceux qui sont mort pour la cause noble de la république », a-t-il souligné.

Il sied de rappel que les faits de ces actes commises par la police nationale congolaise lors de la répression des marche pacifiques à l’initiative du Comité Laïc de Coordination (CLC) pour empêcher un troisième mandat à l’ancien président de la république Joseph Kapinga

Treggard Lukala

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *