Kinshasa : Lancement officiel du projet Femme en Danger par OSARE Fondation

C’est dans le souci de défendre et de promouvoir les droits de la femme en vue de la valoriser aussi de l’accompagner. C’est dans cette optique le projet Femme en Danger (FED) a été lancé officiellement ce lundi 08 mars 2021 à Kinshasa, à l’occasion de la célébration de la journée internationale de la femme. A l’initiative de l’Organisation Sociale d’Avant-garde pour la Reconstruction (OSARE Fondation). Au cours d’un point de presse tenu à Kinshasa.

A en croire Trinité Prince Pungi Coordonnateur national de cette structure, le développement d’un pays passe nécessairement par la gent féminine.

Pour ce faire, l’organisation a voulu à travers ce projet FED sensibiliser non seulement la population sur le rôle que joue cette dernière dans la société. Mais aussi et surtout les décideurs, en vue d’obtenir d’eux plus d’engagements afin d’œuvrer pour la promotion de la jeune fille et la femme, en mettant en place des institutions pour l’encadrement et la formation de celle-ci dans tous les domaines de la vie.

Cependant, OSARE Fondation via son projet prévoit une trilogie d’activités scindée en 3 mois, qui va aller de ce mois-ci jusqu’au mois de mai prochain.

Selon son Coordonnateur, le mois de Mars sera axé sur une marche de santé qui aura lieu le samedi 13 de ce même mois, qui vise de sensibiliser les uns et les autres pour faire comprendre aux yeux de tous que la femme est la base de tous.

« Nous avons compris que la femme est l’épicentre de l’éducation de l’être humain, protéger, défendre la femme c’est valoriser toute la nation », a déclaré Trinité Prince Pungi.

En ce qui concerne le mois d’avril, une série d’activités culturelles est prévue avec pour objectif d’atteindre et d’embarquer un plus grand nombre de la population dans cette lutte. Et enfin une tournée scientifique au mois de Mai qui vise.

Par ailleurs, OSARE Fondation promet de saisir les autorités compétentes à travers un mémorandum à la clôture de toutes ces activités, afin d’influencer les décideurs de la mise en place d’une politique qui promouvoir la femme et de mettre fin à tous les différents problèmes qu’elle fait face dans la société congolaise.

Herman Tumpa 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *