RDC : Les élèves ont repris le chemin de l’école ce lundi 22 février 2021.

La reprise des activités scolaires a eu bel et bien lieu ce lundi 22 février 2021 sur l’ensemble du territoire national. Après plus de deux mois où toutes les écoles ont été momentanément fermées suite aux mesures arrêtées en vue de faire face à la deuxième vague de la Covid-19.

La rédaction de c-actu.com a fait le constat à l’institut de la Gombe pour voir comment se déroule cette première journée de la rentrée de classe. Ici par exemple, dans cet établissement scolaire, toutes les précautions ont été prises pour que la reprise des cours puisse être effective. Malgré la pluie ses professionnels de la craie et les autorités scolaires ont tous été présent pour remplir leurs devoirs et les élèves ont également répondu favorablement.

A en croire, le Directeur de Discipline de l’institut de la Gombe Vernaud Kololo, l’école ne doit pas être un lieu pour propager la maladie. Pour ce faire, toutes les mesures barrières édictées par les autorités compétentes sont appliquées pour éviter la propagation de la maladie.

Les élèves sont soumis à la prise de la température à l’entrée mais aussi et surtout ils sont censés de porter leurs masques avant d’accéder dans l’enceinte de l’école, ils sont également obligés de les garder jusqu’à la fin des cours.

Les dispositifs des lavages des mains ont été placés dès l’entrée principale de et aussi devant chaque salle de classe en vue d’incluquer à ces derniers un comportement rigoureux des lavages des mains.

Une satisfaction totale, du côté des élèves qui ont salué cette décision du président de la république Félix Antoine Tshilombo prise à l’issue de sa dernière rencontre avec les membres du comité multisectoriel de la lutte contre la pandémie de la Covid-19.

« je dis un grand merci au Chef de l’état pour cette décision, nous avons passé beaucoup des temps à la maison cela ne nous a pas facilité la tâche. Étudier c’est notre droit, et nous n’avons plus besoin de rester à la maison, » a déclaré Salomon Mutima élève de la 5 ème commerciale A.

Pour sa part, Marie Rose Tshanda un  parent venu accompagné son enfant à l’école , a indiqué que depuis la fermeture des écoles, suite aux différents problèmes liés à la société que fait face la population, il y a eu du mal de suivre ou encore de faire suivre les enfants l’école à distance tant à la radio ou à la télévision.

« Étant que parent, je suis vraiment inquiète déjà l’année passée les enfants n’ont pu bien étudier malgré la mise en place de la classe télévisée et j’espère un meilleur suivi particulièrement pour cette année scolaire en vue éviter le fiasco, » martèle-t-elle.

Cependant, les élèves sont appelés de mettre en premier plan leurs études pour la réussite, en se conformant au nouveau calendrier scolaire.

Herman Tumpa 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *