Le général major Kifwa dément les allégations sur la fuite de 400 militaires avec armes à Kamina

« Il n’y a pas des militaires portés disparus à la base de Kamina », démenti du général major Jean Claude Kifwa, commandant de cette base militaire située dans la province du Haut-Lomami.

Réaction de ce haut gradé de l’armée suite aux intox propagés dans les réseaux sociaux et relayés par plusieurs médias en ligne faisant état de la fuite de 400 militaires avec armes et munitions de guerre.

Au cours d’un entretien accordé à un média local, le général major Kifwa assure que le calme règne à la base de Kamina.

Il indique qu’il s’agit d’un montage orchestré par des prophètes de malheur.

 » C’est faux et archi faux. Ne vous fiez pas à ce qui se dit dans les réseaux sociaux, Vous savez comment est-ce que les réseaux sociaux fonctionnent aujourd’hui », a insisté le commandant de la base militaire de Kamina.

Dans même foulée, le gouverneur de la dite province avait également rejeté ces allégations.

Lionel Kioni 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *