3 ème édition TOP 50-DRC Zone Afrique : Verronique Lumanu plébiscitée « femme de terrain pour le rayonnement de sa circonscription électorale ».

C’est au cours d’une cérémonie prestigieuse que la Conférence Permanente des journalistes Politico-parlementaires a procédé ce samedi 30 janvier 2020 à la remise du trophée Top 50 DRC mediafricain à l’hôtel mythique d’Africana Palace à Kinshasa. C’était en présence du représentant du président du Bureau d’âge.

Ainsi, « désormais rien ne peut se faire au pays sans elle». C’est le secrétaire permanent de la Conférence Permanente des Journalistes Politico-Parlementaires, Thierry Kasongo Muyumba qui fut le chef de la seance. Ce journaliste de formation et profession, directeur manager de RADIO7-TÉLÉ 7 a précisé que ce trophée n’étant pas mis a prix est décerné à 50 personnalités les plus influentes de la République Démocratique du Congo.

Voici les noms des lauréats qui ont mérité ce prix au delà de l’élue de Kabinda Verronique Lumanu :

Il s’agit entre autres du président de la République, Félix-Antoine TSHISEKEDI qui a reçu le trophée Top 50 DRC mediafricain, catégorie Haute Politique, Artisan de l’alternance pacifique, lutte noble non violence, prise de pouvoir sans effusion du sang et mise en œuvre de l’instauration d’un pays des droits,
Denise Nyakeru Tshisekedi première dame de la République Démocratique du Congo, catégorie Éducation, Femme des actions durables « bourse Excellentia ».
Élodie Ntamuzinda femme active de la société civile engagée pour l’atteinte des ODD,
Francine Muyumba une jeune dame sénatrice qui s’est démarquée au pays pour prendre part active à la gestion de la chose publique,
Gino Rehema femme Journaliste courageuse, présidente de l’ONG Handicap Zéro,
Nénette Mukembe femme officier dans l’armée congolaise qui s’est investit pour former les jeunes étudiantes et aussi elle est chantre de la résolution 1325.
Colonel Mimie Bikela femme policière engagée dans la lutte contre les violences sexuelles,
Agnès Mwad Katang, une femme pour la refondation du secteur social,
Freddy Mulumba homme genré qui s’est donné corps et âme pour lutter contre la balkanisation,
Michel Kanimbo opérateur politique, mécène de la culture,
Christelle Kiakuba défenseur des enfants issus des familles des hommes sous le drapeau,
Jean Charles OKoto, diplomatie positive, grâce à son sens élevé de managérial dans la politique, plusieurs pays ont renouvelé la confiance à la RDC, cas de la Chine.

Pourquoi Verronique Lumanu ?

Véronique Lumanu est une femme élue en 2018 face aux challengers moins négligeables dans une province nouvellement initiée par l’ancien président de la République Démocratique du Congo, Joseph Kabila, son autorité morale au sein du FCC.

Du District de Kabinda à la Province de Lomami : Véronique Lumanu est la première femme élue députée Nationale dans l’histoire de cette province issue du dernier démanbrement.

Ainsi, précisons que c’est pour la toute première fois dans l’histoire du peuple songyé et Kabindaise, qu’une femme est élue députée Nationale. Elle a battue seule campagne et a gagné sans surprise.

Honorable Véronique Lumanu Cimpaka surnommée Maman Solution fait la fierté du peuple songyé jusque là.

La gloire est à reconnaitre à un coach naturel, le Manager politique et Tout Grand Stratège politique, le Professeur Adolphe LUMANU BWANA NSEFU qui a valorisé la femme lomamienne et songye en particulier lui donnant des atouts nécessaires et un encadrement de qualité pour battre certains hommes qui étaient dans la course.

Elle a bénéficié du sens Managérial politique très élevé de son partenaire mari, cette femme s’est battue pour prendre part à la gestion de la chose publique dans un environnement politique combien difficile.

Elle mérite plus !
Ce n’est pas facile :

Hélas, Tenez !
Aucune femme n’avait jamais gagné les élections législatives nationales ou provinciales.

En 2006, à la députation nationale trois candidats avaient gagné les élections à savoir : le Professeur Adolphe LUMANU, Martin MUKONKOLE et le Professeur KATANGA YA MUTUMBA. Tandis qu’au niveau provincial, il y avait Mrs Christophe KOLOMONYI, BALUBA LOJI, KAYEMBE TSHILOBO ainsi que YANGONGO KAMANDA. Il y a lieu de signaler qu’à ces quatre, il y avait le Grand Chef KAMANDA LUPUNGU Albert qui fut coopté.

Donc, à ces élections, aucune femme parmi quelques-unes qui avaient osé, n’a su arracher un siège.

En 2011, la malédiction s’est poursuivie parce que c’est Adolphe LUMANU, Miller NDJIBU et Alain LUBAMBA qui vont arracher les trois sièges. Au niveau provincial, il n’y a pas eu élections. Donc, à ces scrutins, aucune femme n’a pu encore une fois de plus prendre même un siège.

La meritocratie positive :

Aux élections de 2018 enfin, la femme des surprises agreables Verro Solution n’a pas voulu baisser ses bras. Elle s’est taillé un chemin sur le roc. Bravant les intempéries et obstacles de routes de Kabinda, finalement les résultats de ces scrutins proclamèrent élus : Véronique LUMANU CIMPAKA, Adolphe LUMANU BWANA NSEFU et Jean-Marie NTAMBWE LUBAMBA.

Actions : incalculable

À titre illustratif, Verro Lumanu a une école moderne à MBUJIMAYI
– Elle a construit en faveur du développement de sa circonscription, plus de 10 maisons en matériaux durables,
-Elle a jeté plus de 4 ponts de plus de 5 à 10 m sur différents axes,
– Elle a octroyé un frigot mortuaire, et 3 corbillards à l’hôpital général de Kabinda, une action qui a attiré l’attention de la CPJP surtout que les morts étaient enterrés le même jour par manque d’une marque, voilà qui justifie ce trophée.

Elle est promotrice d’une Radio au cœur de la ville de Kabinda,

– Elle est initiatrice d’un atelier de couture qui fait habiller plus de 100.000 femmes dans la Kinshasa et en Afrique.

Voilà pourquoi, la présidente de l’IDEBAS Initiative de Développement à la Base est plébiscité par cette organisation citoyenne des journalistes Politico-parlementaires.

Herman Tumpa 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *