Le prix Bakanja-kimbangu : CALCC contre cette démarche

Le bureau national du Conseil de l’Apostolat des Laïcs Catholiques du Congo fustige la création du prix de mérite citoyen dénommé « Bakanja-Kimbangu ».

Jean Bosco Lalo président du CALCC estime que cette démarche dénote une certaine précipitation et complaisance dans la sélection des lauréats.

Cette structure s’inscrit contre le bradage de la renommée du Bienheureux Isidore Bakanja.

Ce prix a été décerné à titre posthume au politicien congolais Pierre Lumbi comme modèle d’engagement patriotique le 26 septembre dernier à l’initiative du Comité Laïc de Coordination (CLC).

Pour Jean Bosco Lalo, il n’y a aucune ressemblance consistante entre ce dernier et la vie du lauréat pour mériter un prix si précieux.

 » Bienheureux Isidore Bakanja est donc un personnage exceptionnel pour plusieurs raisons, à savoir : un homme chaste, un travailleur parfait, un homme de prière, un homme qui respecte ses engagements, un homme de pardon, un homme constant et d’une vie intègre, qui excluait toute compromission, etc » a signifié Me Lalo Kpasha président du CALCC.

Il sied de rappeler que Bakanja a été proclamé en 2018 par le pape François comme étant modèle du monde entier. Et aussi choisi par la CENCO, comme patron de tous les laïcs catholiques du Congo et aussi le modèle des tous les catéchistes de l’église catholique après sa béatification en 1994.

Herman Tumpa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *