RDC : Martin Fayulu et Théodore Ngoy accusent le président Tshisekedi de violer la constitution.

Congolese opponent Martin Fayulu pictured during a meeting with the Congolese community of Congolese opponent Martin Fayulu, at the VUB Flemish University of Brussels, Saturday 09 March 2019. BELGA PHOTO NICOLAS MAETERLINCK

Martin Fayulu et Théodore Ngoy, accusent le Président de la République Félix Tshisekedi de violer intentionnellement la constitution par la nomination les deux juges de la Cour constitutionnelle à la Cour de cassation alors que leur mandat est en cours..
Pour ces deux hommes politiques la constitution n’autorise pas cette permutation. Sur ce, les deux chambres du Parlement réunies en congrès devraient accuser le président de la République de haute trahison.

« Nous disons que nous voulons construire un Etat de droit. Ce n’est pas un mot qu’on lance en vain. Il faut que les actes suivent. M. Tshisekedi n’est pas légitime, non seulement il est illégitime maintenant il pose des actes en violation intentionnelle de la constitution. M. Félix Tshisekedi court un risque énorme. Il doit être traité de haute trahison .On ne peut pas prendre à chaque fois pour le Congo des demi-mesures ,accepter des choses innaceptables.le respect de la constitution est sacré et M. Tshisekedi doit respecter la constitution.», a déclaré ,le président de l’ECIDE.

Sylvie Ndaye

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *