Le Liban appelé à devenir un <<État laïc>>.

Le président libanais, Michel Aoun appelle à déclarer le Liban un état laïc car selon lui la réforme confessionnelle proposée par Macron parmi les voies de sortie de la crise aurait des répercussions positives sur le développement de son pays.

«Parce que je suis convaincu que seul un État laïc est capable de protéger le pluralisme, de le préserver en le transformant en unité réelle, je demande que le Liban soit déclaré État laïc», a déclaré Michel Aoun dans un discours adressé aux Libanais hier dimanche 30 août.

Le président a proposé aux autorités religieuses et les dirigeants politiques à dialoguer afin d’arriver à une formule acceptable par tous et qui peut être mise en place à travers des amendements constitutionnels appropriés.

Les responsables occidentaux qui se succèdent à Beyrouth à l’unanimité soutiennent que les réformes occasionneraient un changement politique profond, après l’explosion ayant fait environs 188 morts due à la négligence et corruption des politiques.

Emmanuel Macron, premier chef d’État à se rendre au Liban après la double explosion est attendu aujourd’hui au Liban pour des concertations avec les dirigeants libanais.

Sylvie Ndaye

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *