RDC : SOCAP exige la justice transitionnelle en faveur des victimes des graves.

C’est désormais une coutume pour la Société civile des avocats de la population congolaise (SOCAP), qui réuni ses différents groupes thématiques de travail chaque lundi pour analyser et critiquer le compte rendu de la réunion du conseil hebdomadaire des ministres.

La SOCAP invite le président de la République Félix Antoine Tshisekedi à s’impliquer pour une justice transitionnelle en faveur des victimes graves commis par des groupes armés dans la partie Est de la République Démocratique du Congo. Le Coordonnateur national de la SOCAP Jean Bosco Lalo estime que cela est aussi une préoccupation des ONGDH qui font parties du comité national pour la prévention et la répression des crimes de masse notamment, génocide, crimes de guerre, crimes contre l’humanité et toutes ses formes. Cette plate-forme de la société civile indique que cette démarche permettra à mettre fin à l’activisme des groupes armés en RDC.

A cet effet, Jean Bosco Lalo appelle le gouvernement de continuer à traquer tous les groupes armés sans exception mais aussi et surtout d’abandonner son système de gratification des auteurs des crimes graves. En vue d’encourager le mal à toutes personnes qui ont commis des actes des barbaries.

La SOCAP a en outre salué l’implication de la SADC dans la résolution du conflit frontalier qui oppose la Zambie-RDC. Tout en exigeant la réparation pour tous les préjudices subis par les victimes.

 » Il n’y a pas de paix sans pardon, pas de pardon sans justice et pas de justice sans réparation « , a déclaré Jean Bosco Lalo.

Pour ce faire, il recommande également à l’exécutif national la mise en place d’une commission en vue d’évaluer les chiffres des dégâts causés par l’incursion de l’armée Zambienne sur le sol congolais.

Par ailleurs, la société civile des avocats de la population congolaise a aussi analysé et loué la décision du gouvernement d’appuyer financièrement le Service National qui a produit 5000 tonnes de maïs afin de lui permettre d’évacuer les produits agricoles vers les sites de consommation.

Cependant, la SOCAP apprécié en juste sa valeur l’arrivée de la délégation allemande en RDC en vue de l’implémentation des suites de la visite du chef de l’état à Berlin. Elle qualifié cela comme une visite fructueuse qui attirera des investisseurs allemands dans plusieurs senteurs de la vie nationale dans un proche avenir.

Herman Tumpa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *