JIFA : Béatrice Lomeya appelle les femmes à la participation du développement durable du pays.

Les femmes africaines appelées à la poursuite du combat pour appoter un changement dans le continent.

La ministre d’état en charge genre, famille et enfant a lancé cet appel en marge de la journée internationale de la femme africaine célébrée le 31 juillet de chaque année.

Le thème retenu de cette édition est :  » Unité de la diversité, lutte contre le racisme et COVID-19, vers l’autonomisation des femmes. »

Cette 58 ème édition de la journée internationale de la femme africaine est commémorée dans contexte particulier où le monde entier face à la pandémie de la maladie à Coronavirus.

À cet effet, Béatrice Lomeya salue les efforts de la gent féminine dans la riposte contre ce fléau.

 » On ne peut négliger les contributions essentielles apportées par les femmes à tous les niveaux, y compris en tant qu’intervenant de première ligne. Nombreuses sont en ordre de bataille, en leur qualité de professionnels de santé, femmes bénévoles et mobilisatrices communautaires,femmes gestionnaires des transports et de la logistique, femmes scientifiques, médecins, développeurs de vaccins, aident familiales et autres « , a t-elle souligné.

Par ailleurs, la patronne du genre précise que cela fait au moins une décennie depuis les congolaises font un preuve un engagement exemplaire pour la reconnaissance et le respect des droits de la femme.

Selon Lomeya , ces dernières contribuent à la recherche et à la consolidation de la paix et au processus du développement du pays.

Il convient de rappeler que cette journée a été consacrée par l’union africaine depuis le 31 juillet 1974, en reconnaissance de l’engagement d’une pionnière AOUA KEITA de nationalité malienne.

Nahomie Kapinga

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *