RDC-Insécurité à l’Est : SOCAP sollicite l’implication du gouvernement pour la restauration de la paix

La société civile des avocats de la population exige réparation à la République Zambienne pour les préjudices causés à la République Démocratique du Congo au travers des exactions dont la population congolaise en est victime.

L’annonce a été faite ce mardi 28 Juillet 2020 au cours d’une déclaration lue en son siège par son coordonnateur, Jean Bosco Lalo.

Celui-ci a exprimé son indignation à l’égard du rapport de la 41ème réunion du conseil des ministres sur la situation sécuritaire du territoire national présenté comme relativement calme.

Le coordonnateur national de SOCAP Jean Bosco Lalo souligne que les parties Est et Sud de la RDC est en proie à l’insécurité suite à l’activisme des groupes armés opérés dans ces coins du pays.

La SOCAP exige que les commanditaires de ces actes odieux répondent de leurs actes devant la justice.

Elle lance un appel à l’exécutif national à mettre toutes les batteries en marche pour la restauration de la paix sur toute l’étendue du territoire national.

Selon cette structure qui milite pour le respect des droits humains, le gouvernement est appelé à abandonner son système de gratification des groupes armés présumés repentis.

Cependant, la société civile des avocats de la population recommande aux autorités compétences à chaque réunion de conseil des ministres d’observer une minute de silence en mémoire de tous les hommes et femmes massacrés fréquemment.

Herman Tumpa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *