Sortie officielle SOCAP : Jean Bosco Lalo appelle les congolais à la participation du développement intégral du pays

Le microcosme associatif congolais enregistre une association sans but lucratif du nom de la société civile des avocats de la population congolaise (SOCAP). La formation s’est fait connaître du public ce samedi 25 juillet, au cours d’une cérémonie inaugurale des activités du bureau de la coordination nationale de cette ASBL, en salle polyvalente de la cathédrale de l’église du christ au Congo (ECC). En présence du ministre des droits humains.

Cette nouvelle plate-forme a pour objectif d’ informer, former, animer, encadrer, mobiliser la population à l’autodétermination pour une prise en charge de son destin en vue du développement intégral.

Le coordonnateur national de SOCAP Jean Bosco Lalo a fait savoir que cette structure a été créée le 28 février dernier et compte à son sein 10 organisations de la société civile.

Et pour son épanouissement et la réalisation de ses objectifs, Maître Lalo souligne que la SOCAP accompagne ses membres dans la création des unités de production pour que ces derniers puisse être autonomes dans la réalisation des missions qu’elle est assignée, sans prétendre se passer totalement des appuis des partenaires nationaux et internationaux.

L’organisation qui vient de voir le jour en cette date à Kinshasa a plusieurs domaines interventions à savoir : les droits humains, éducation, environnement, santé, socio-culturels, le relèvement communautaire, la sécurité alimentaire, les activités génératrices des revenus pour une auto prise en charge durable, la gestion positive des conflits et l’éducation civique et électorale.

L’initiative est totalement saluée
par le ministre des droits humains André Lite. C’est ici le lieu pour le patron des droits humains en RDC, d’appeler les animateurs de cette structure de se battre pour la cause des droits humains afin chaque citoyen puisse être conscient de cette question dans sa globalité.

Il convient de signaler qu’à ce jour une centaine des associations de la société civile ont déjà adhéré à la vision de la plate-forme que coordonne Jean Bosco Lalo.

Herman Tumpa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *