Plan d’action Beijing : femmes appelées à participer au processus du développement durable

Plan d’action Beijing : femmes appelées à participer au processus du développement durableLe forum sous regional de l’évaluation de la mise en oeuvre de la déclaration et du plan d’action Beijing est debuté ce mercredi 22 juillet 2020 à l’initiative du Forum pour les Droits des Jeunes et des Enfants.

Les femmes premières bénéficiaires de ce programme, 25 ans après sa mise en oeuvre, elles sont appelées de s’en approprier pour ces dernières soient plus informées, impliquées pour influencer le processus d’évaluation.

Les 25 années écoulées déjà après la déclaration de beijing, la société civile estime qu’il est important de constituer un cahier de cahier des charges. L’idée est encourage par la
ministre d’état en charge du genre, famille et enfant Béatrice Lomeya. En outre elle revient sur le bien fondé de ce forum.

“Ces assises ont pour objectif de donner le droit au chapitre aux organisations de la société civile. Puisqu’il faut préciser que le gouvernement de la République, à travers le ministère du Genre et ses partenaires dont l’Onu Femme avaient déjà procédé à l’évaluation gouvernementale de la mise en application de ce programme d’action ainsi que la déclaration de Beijing. La RDC s’est engagée sur la voie de l’émergence avec pour intérêt que la femme soit impliquée dans tous les processus de la vie du développement base des politiques nationales. L’organisation de cet atelier démontre de l’appropriation de la société civile dans le suivi de la mise en oeuvre de cette déclaration et ce qu’il faut faire, 25 ans après,” a déclaré Béatrice Lomeya Atilite devant toute l’assistance.

La jeunesse fille est également représentée, la patronne du genre en RDC a assuré à cette catégorie de la population l’engagement et la détermination du gouvernement pour leur cause.

“La question de la jeune fille nous préoccupe. Nous avons réalisé que la première force qu’il faudrait donner à la jeune fille, c’est la formation, l’éducation, » a-t-elle ajouté.

Nahomie Kapinga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *