Marche du 19 juillet: le CLC exige l’audit du bureau Nanga avant la désignation de tout autre animateur

Le Comité Laïc de Coordination et les mouvements citoyens remercient la population congolaise pour avoir part à la marche pacifique organisée ce dimanche 19 juillet pour exprimer leur indignation et le refus par rapport à la désignation expresse des animateurs de la commission électorale nationale indépendante.

Le CLC estime que cela est une insulte à l’égard du peuple congolais au regard des sacrifices consentis jusqu’à payer au prix du sang.

Le Comité Laïc de Coordination et ses partenaires exigent l’audit et l’examen du rapport d’activités de l’équipe Nanga avant la désignation d’un quelconque nouvel animateur de la CENI.

La manifestation de ce dimanche a pour objectif de réclamer en même temps, la révision de la loi organique au vue des difficultés ou déficiences constatées.

Une autre revendication majeure du CLC porte sur les propositions de lois sur les réformes judiciaires dont l’examen est renvoyée pour la session de septembre à l’assemblée nationale.

Le CLC et ses mouvements citoyens partenaires restent mobilisés jusqu’à l’aboutissement de leurs exigences par toutes les institutions et se réservent le droit de renouer avec la rue si leurs revendications ne sont pas pris en compte.

Lionel Kioni

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *