Les acteurs politiques et sociaux proposent un consensus pour résoudre la crise politique actuelle

Un groupe de 13 acteurs politiques et sociaux constitués des députés nationaux et acteurs de la société civile ont lancé ce vendredi 17 juillet à Kinshasa des activités des sensibilisations pour un consensus afin de dissiper tout malentendu au sein des institutions.

Dans une déclaration devant les chevaliers de la plume, cette crème intellectuelle congolaise éprise de paix se dit déterminée à régler les différends qui bloquent le développement de la RDC.

Ces 13 acteurs politiques et sociaux demandent au chef de l’État d’engager la communauté dans le processus de la recherche du consensus.

 » le fondement de la démocratie, c’est l’espace des discussions pour avoir des institutions fortes », a lâché le député national Jacques Ndjoli.

Dans leur démarche, ces leaders d’opinion se penchent sur les réformes électorales, objet de nombreuses revendications ce dernier temps.

Ils plaident pour la révision de la constitution en ramenant l’élection présidentielle à deux tours et en procédant à la réforme de la CENI pour des élections crédibles.

Cela pour éviter au pays de rééditer les cycles électoraux qu’a connu le pays avec tous les corolaires des irrégularités et des scène de violence.

Ce groupe d’acteurs politiques et sociaux est composé
Mukoko Samba, Claudel Lubaya, Patrick Muyaya, Delly Sesanga, Thomas Lokondo, Jacques Djoli, Juvenal Munubo, Jean Marc Mabini, Jean Jacques Mamba, Paul Nsapu, Riche Mania.

Lionel Kioni

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *