Société Civile : La Justice appelée à jouer un rôle majeur dans l’instauration d’un véritable État de droit.

Dans une déclaration faite ce jeudi 21 mai, le Collectif des Jeunes de la Société Civile salue la démarche prise par la justice congolaise de traquer toute personne ayant détourné le trésor public. Il estime que cela doit se faire dans le strict respect des droits et libertés de chaque citoyen appelé à répondre de ses actes devant les juridictions compétences du pays.

Le Collectif des Jeunes de la Société Civile a en outre met en garde certains acteurs politique de la coalition FCC et CACH qui créent la cacophonie inutile à l’OGEFREM ainsi que bien d’autres établissements publics.

Il pense cela risque d’engendrer une avalanche des actions de sape contre des mandataires publics qui se distinguent. Mais aussi et surtout peut déstabiliser l’ossature du portefeuille de l’État.  » Nous faisons allusion à la procédure brutale qui a été diligentée contre le Directeur Général de l’ OGEFREM Patient Sayiba, notre rôle de Défense des droits humains est de rappeler à l’autorité judiciaire de respecter la procédure en matière d’interpellation, Le contraire serait Cautionner les mauvaises pratiques tendant à bafouer l’État de droit alors que notre nation est en phrase reconstruction de son appareil judiciaire.  » a déclaré Cosmas Ontonashe activiste du Collectif des Jeunes de la Société Civile.

Cependant, le Collectif des Jeunes de la Société promet de rester vigilant dans la construction de l’état de droit.

Hermann Tumpa

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *