COVID -19 RDC : Béatrice Lomeya plaide pour la prise en compte du genre dans l’utilisation des fonds de l’UA pour la riposte.

La ministre d’état en charge du genre, famille et enfant, Béatrice Lomeya a plaidé pour la prise en compte de l’aspect genre dans l’utilisation des fonds que l’Union Africaine a alloué à ses États membres pour appuyer la riposte à la pandémie du covid-19. La ministre a fait ce plaidoyer samedi 09 mai 2020 à Kinshasa, au cours d’une vidéo-conférence qui a réuni les représentants spéciaux de l’Union Africaine.

En sa qualité de présidente du comité technique spécialisé sur l’égalité entre homme , femme et l’autonomisation de la femme, elle a rappelé à ses interlocuteurs, sa préoccupation pour que la femme ne soit pas marginalisée, quant à l’utilisation de ces fonds de l’Union Africaine dans le cadre de la lutte contre le covid-19.

Dans son intervention, la ministre d’État du Genre Famille et Enfants a également salué le travail abattu par les ministres des Affaires Étrangères de l’Union Africaine, avant de solliciter leur collaboration pour soutenir les réponses au covid-19 sensibles au genre, tel que repris dans le Document cadre de l’Union Africaine. « Nous sommes convaincues que leurs excellences ne ménageront aucun effort pour appuyer les lignes directrices telles qu’adoptées et les inclure dans les réponses globales des États membres de l’Union Africaine afin que la femme ne soit pas laissée pour compte », a insisté la présidente du Comité technique spécialisé sur l’égalité homme femme et l’autonomisation de la femme de l’Union Africaine.

Ont pris part à cette vidéoconférence l’envoyée spéciale de l’Union Africaine pour la femme, la paix et la sécurité, l’envoyé spécial de l’Union Africaine pour le covid-19, la Directrice ad intérim à la Direction femme, genre et développement de l’Union Africaine et bien d’autres personnalités.

Nahomie Kapinga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *