COVID-19 : Irène Bahati Mweze exige l’installation des cellules du bureau de coordination de riposte dans les 26 provinces

La Lutte Contre toutes sortes des violences faites à la femme (LCVF) qui est une organisation qui milite pour les droits de la femme, par la voix de sa coordonnatrice Irène Bahati Mweze rappelle le gouvernement via le bureau des coordination de la riposte contre le COVID-19 à l’installation des cellules du bureau de la coordination de riposte dans les 26 provinces à travers les laboratoires pharmaceutiques qui s’y trouvent déjà tel est le cas de la clinique universitaire de la province duSud-Kivu gérée par l’Université Officielle de Bukavu (UOB).

Mais aussi et surtout de les équiper avec des outils nécessaires de protection. Et le renforcement des capacités du personnel qualifié dans ces structures universitaires.

En outre, Irène Bahati Mweze invite le bureau des coordination de riposte contre le COVID-19 que dirige le Dr Jean-Jacques Muyembe à l’intégration ou à la représentativité de toutes compétences, expertise dans un quelconque domaine qui peut contribuer à la consolidation de l’éradication de cette pandémie en République Démocratique du Congo.

Cependant, la LCVF recommande aux uns et aux autres de respecter strictement les gestes barrières édictées par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et le gouvernement afin d’éviter la propagation de la maladie à coronavirus.

Hermann Tumpa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *