Scandale au sénat : Constant Mutamba voit planer l’ombre de Bahati Lukwebo

Les propos peu courtois tenus par le président de la chambre haute en pleine plénière à l’égard de la sénatrice, Bijoux Goya Kitenge, élue de l’AFDC-A a enflammé la toile. Des réactions fusent de partout, si les uns fustigent le traitement qu’ils qualifient de dégradant de la part d’Alexis Thambwe Muamba, les autres par contre, en l’occurrence de Constant Mutamba, autorité morale du regroupement NOGEC-A y voit derrière la demande d’explication de la sénatrice, la main noire de Modeste Bahati Lukwebo pour jeter en pâture le travail du président du Sénat.

Dans une tribune de réflexion publiée ce vendredi 01 mai 2020, il qualifie de manipulation la démarche de l’Honorable Goya qui a adressé une correspondance au président du Sénat dans laquelle elle insinue un détournement ou un flou entretenu dans la passation et réalisation de la réfection de l’hémicycle.  » Personne n’ignore qu’elle fait partie du camps du candidat malheureux aux élections de membres du Bureau de Sénat qui n’a jamais digéré son échec cuisant et aujourd’hui à la recherche du positionnement dans toutes les sphères politiques. Sachant qu’il est loin d’obtenir gain de cause dans toute démarche, c’est ainsi qu’il commence à utiliser les gens pour tromper l’opinion et la détourner ainsi de la réalité », écrit Constant Mutamba.

Celui-ci reproche à la sénatrice Bijoux Goya d’utiliser les propos irrespectueux dans toutes ses interventions sur la question à l’égard du speaker de la chambre haute du parlement. Il lui reproche aussi de vouloir charmer le Président du Sénat pour arracher de lui le soutien du FCC pour sa candidature au Sénat comme Questeur. « Restant borner sur ses modiques stratégies de campagne aux élections du Bureau et qui avait poussé le FCC à ne pas considérer sa candidature pour faute de compétences, elle a cru que l’Honorable Président a vu l’argent aujourd’hui pour paniquer sur le fonds préfinancé pour réhabiliter le Sénat », insiste Constant Mutamba.

Pour rappel, Goya Kitenge Bijoux, Sénatrice Élue du Haut-Katanga sur la liste de l’AFDC-A, a adressé une correspondance au Président du Sénat dans laquelle elle demande des éclaircissements dans la passation de marché des travaux de transformation de l’hémicycle. Elle rappelait également que le président du sénat avait, lors de l’ouverture de la session, affirmé que « les travaux ont été commandés dans le strict respect des procédures en matière de passation des marchés et qu’ils avaient été exécutés, par préfinancement de l’entreprise, à la suite des garanties données par le bureau », écrit-elle.

Lionel Kioni

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *