Les ménages congolais appelés à faire dormir les membres de familles sous la moustiquaire imprégnée

La population congolaise exhortée à s’engager dans la lutte contre le paludisme dans leurs ménages. L’ appel du ministre de la santé publique qui intervient au moment où la république démocratique démocratique du Congo fait face à plusieurs problèmes sanitaires dont la pandémie du coronavirus menaçant plusieurs autres nations.

Le Docteur Eteni Longondo a lancé cet appel à l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le paludisme célébrée le 25 avril de chaque année. D’après le numéro 1 de santé publique, cet engagement doit être vécu au au quotidien au travers l’adoption d’un nouveau comportement les ménages. « les indicateurs de ces interventions à entreprendre sont à plusieurs niveaux » : a souligné le ministre Longondo.

Il s’agit, selon lui, de s’assurer que l’environnement domiciliaire ne sert ni d’abri, ni de gîte de reproduction des moustiques. Le ministre de la santé recommande aux ménages de faire dormir tous les membres de familles pendant toutes les nuits sous la moustiquaire imprégnée.  » Il faut bien connaïtre les signes de la malaria et se présenter au Centre de santé le plus proche pour recevoir un traitement approprié afin que les femmes enceintes puissent comprendre que les services de consultation prénatales leur sont salutaires »: conclut le ministre de la santé publique.

Herman Tumpa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *